Les 10 gros défauts de la PS4

Voilà 2 ans bientôt que je joue avec, qu’elle est ma principale interface avec le jeu vidéo. Et si je lui trouve bien des qualités, j’avoue que quelques points m’agacent un peu. Voici lesquels.

1. Un bruit trop élevé

La PS4 ventile et pas qu’un peu. Au bout de quelques minutes, pendant un jeu un peu gourmand et même pendant un film, la PS4 met son ventilateur en mode rapide, ce qui créé un bruit de sêche cheveux assez agaçant, particulièrement quand on joue au calme et qu’on veut rester discret quand la maison dort. Le bruit est incomparable avec celui de la Xbox One, beaucoup plus discret. Même les PS3, toutes générations confondues sont plus silencieuses. Ce problème est récurrent chez les PS4 de 1ère génération et devrait être résolu avec les versions suivantes. Mais aujourd’hui il ne l’est pas.

2. Des manettes bien vite à plat

J’ai compté 5 à 6 heures pour vider entièrement une manette, moins de 4 heures si je branche un casque dessus. Un peu léger comparé aux 20 heures de batterie qu’offrent les Dualshock 3. Et comme en plus aucun câle n’est fourni avec une nouvelle manette (un cable de 1m est fourni avec la console), on est un peu obligé de posséder deux manettes, avec une constamment en charge.

3. La barre lumineuse

S’il est désormais possible de baisser l’intensité lumineuse de la manette PS4, il est encore impossible de l’éteindre. Impossible de comprendre pourquoi le fabricant ne permet pas de désactiver une fonction qui n’est utilisée que si on possède un système de reconnaissance visuel comme la caméra. Surtout que cette LED doit bien participer au problème de durée de vie de la batterie.

4. Absence de rétrocompatibilité

Alors que mon PC, mon Mac et mon téléphone n’ont aucun problème pour lire les programmes et jeux de leurs prédécesseurs, ma PS4 bute sur la complexité de la PS3, de la PS2 et de la PS1. Pas une once de retrocompatibilité à l’horizon. Du coup, obligé de conserver ma PS3 et ma PS2 pour profiter de ma ludothèque chèrement acquise. Et à l’heure où la WiiU le fait très bien et la Xbox One annonce enfin une rétrocompatibilité Xbox 360, ça fait un peu tâche de la part de Sony de nier que cette fonctionnalité est importante. Alors OK, les difficultés techniques, OK les changements technologiques… en attendant, les autres le font, pas ma PS4.

5. Organisation des fichiers

Alors que je m’étais bien habitué au XMB des PSP et PS3, j’ajoue que la nouvelle interface de la PS4 me laisse perplexe. Ok, c’est plus simple, c’est plus visuel, mais c’est aussi le bordel. Quand on commence à cumuler les jeux, on aime bien ranger, classer, mettre un peu d’ordre, plutôt que de tout balancer comme ça, sans réelle logique. Du coup, s’il était possible d’avoir les jeux de bagnole dans un dossier, les jeux de combat dans un autre, etc, ce serait bien agréable. Au lieu de ça, obligé de s’adapter puisque rien n’est prévu à l’heure actuelle.

6. Gestion des périphériques USB

Avec la PS4, on a perdu une partie de ce que savait faire la PS3, à savoir gérer un disque dur en USB. Bien sûr, c’était pas la folie non plus, mais on pouvait uploader et downloader toutes sortes de fichiers: images, vidéos, audio ou sauvegardes. Avec la PS4, c’est déjà beaucoup plus difficile. Déjà, on peut souligner que la PS4 peut, enfin, lire certains films ou autres contenus de votre disque dur. Mais sans pour autant permettre qu’on les place directement au coeur de la console, histoire de les avoir sous la main. Et puis tous ces périphériques de jeu qui ne sont plus compatibles (caméra, volants, casques, manettes …).

7. Mises à jour omniprésentes

Je suis un joueur du weekend, parce qu’en semaine je ne suis pas souvent à la maison. Et comme j’aime bien me torturer, j’ai aussi fait le choix d’habiter à la campagne, là où les connexions à internet sont un peu … molles. Du coup, du haut de mon 2Mb, j’ai souvent droit à des interminables téléchargements de patch et autres DLC, obligatoires pour la plupart et particulièrement si je veux jouer en ligne. Un exemple tout simple de cette semaine. J’ai téléchargé la semaine dernière un patch pour DriveClub, d’une taille de 2Go. Impossible d’y jouer pour moi avant la fin du weekend (ou alors je monopolise la connexion jour et nuit). Et ce matin, alors que je veux lancer le jeu … youpi, un nouveau patch de 11Go, obligatoire. A l’évidence, quelqu’un ne veut pas que je remette les mains sur ce jeu. Parfois, la simplicité de mes anciennes consoles me manque vraiment.

8. Fonctions multi media

Si la PS4 a reçu récemment un petit patch pour lui permettre de lire les films et la musique sur un support externe, on est encore bien loin de ce que sait faire n’importe quel petit lecteur multimédia sous Androïd. Et à ce prix, c’est quand même bien dommage qu’aucun lecteur digne de ce nom ne soit présent. Encore une fois, la PS3 faisait mieux et la Xbox One aussi. Pas de classement de musique, pas de playlists, pas de gestion des sous-titres. Un petit effort serait le bienvenu, surtout qu’il s’agit du genre de fonctions que la console devrait proposer « de base ».

9. Manque de certaines catégories

Pas de snowboard, pas de tennis, pas de rallye… Il ya du TPS, du FPS et de l’indé en pagaille, mais plusieurs catégories de jeux sont carrément oubliées. Et au bout de 2 ans, je trouve ça plus qu’étrange. Quitte a faire des remake HD en pagaille, vous ne pourriez pas financer ceux de SSX, de TopSpin, de Colin Mc rae Dirt … histoire qu’on ait un peu de quoi manger cette année?

10. Le prix des jeux

Evidemment, tout est toujours trop cher, mais il y a une comparaison simple qui fait mal: PSN vs Steam. Et je ne parle que de Steam, je pourrais gratter un peu plus. En tout cas, les jeux sont généralement 20% à 50% plus cher sur le PSN. Même les promotions, assez énormes sur Steam, sont plutot décevantes sur le marché de Sony. Alors OK, le PS+ contrebalance un peu la donne et permet de jouer à moindres frais, mais il ne me permet pas de choisir mes promos. Alors après une augmentation des abonnements, un petit efforts sur les prix serait vraiment le bienvenu.

Conclusion

Cette petite liste ressemble à une demande au père noël. Jouer sur PS4 est globalement très agréable et je suis plutôt content des jeux présents, des possibilités techniques de la machine, mais il m’en manque toujours un peu. Mais maintenant que la majorité des joueurs ont choisi ce format et ont redonné à Sony une position de leader, j’aimerais vraiment qu’ils mettent le paquet sur ces 10 points.

Olive Roi du Bocal

Olivier Pastor - Oliveroidubocal

Olivier Pastor - Oliveroidubocal

Olive Roi du Bocal, c'est juste un mec qui chante des trucs, écrit des machins et démonte des bidules. Un mec normal quoi !

Laisser un commentaire